A 14h30 nous sommes de retour du circuit du Mont Sekirnaïa, le véhicule nous dépose près de la maison des guides, et nous allons déjeuner dans le petit restaurant proche du monastère. O surprise, en plein milieu du repas, nous sommes surpris par une grosse averse, le temps de terminer le repas elle a cessé, ce sera la seule pluie de tout notre séjour.

Le lac Sacré et le monastère de Solovki

Malgré le temps étant incertain, nous décidons d'aller à pied jusqu'à l'ermitage de Philippe. Nous longeons le monastère du côté du lac Sacré puis nous prenons la rue Sivko. Nous passons entre de grandes maisons en bois, des familles Nikolski, Ovochnoï etc. Le plein soleil est revenu. Au milieu du chemin qui est très large à cet endroit un religieux portant deux gros pains va a la rencontre de deux jeunes transportant des bidons de lait sur une carriole à roues de vélo, tranquille ils discutent au milieu de la chaussée, il faut dire que la circulation automobile est vraiment limitée. Nous avançons vers un grand bâtiment au rez-de-chaussée en briques et à l'étage en bois, un téléphone sous un abri bleu est fixé au, c'est le bâtiment de la poste  flanqué d'un grand pylone de télécommunications. En face près de l'hôtel Hermanovski deux grandes granges avec un accès à l'étage pour les charrettes, comme dans nos fermes du Rouergue. Au rez-de-chaussée nous pouvons deviner les étables.

Pour la suite voir la page et l'album